Lorgues

L'Aire Neuve et le Portail du Tron

 "La place des Aires Neuves était ainsi appelée parce que la Ville avait, en 1758, acheté et transformé des jardins hors des remparts pour en faire une esplanade destinée au battage du blé.
Cette place servait aussi de marché aux bestiaux les jours de foire et on pouvait y voir moutons, bovins et chevaux offerts à la vente ; le spectacle des maquignons faisant courir leurs chevaux à la longe pour les faire apprécier était trés pittoresque et attirait beaucoup de badauds.
Mais à la fin de l'été, entre le 15 juillet et le 15 août, l'activité redevenait celle d'antan, c'est-à-dire le battage du grain."
Extrait de " Lorgues à la Belle Époque" de Louis Nardin

 

 


 

 

 

Vues généralesLa Fontaine de la Noix . Le Beffroi . Le Cours . La mairie .
L'église . La porte Sarrasine . La place des Ormeaux . La rue de l'église .
L'avenue Allongue . L'avenue de Toulon . La place d'Entrechaux .
La place Neuve . La Bourgade . Le Petit Marché . L'Aire-Neuve . La Canal .
St-Ferréol . Les chapelles . Le monument aux morts . Les écoles . Le lycée .
La gare . Les fabriques . Hôtels et bars . Maisons de retraite . Châteaux .
Remparts. Ponts . Divers . Environs .