Lorgues

Le canal de sainte-Croix

 

 " Reconnaissance à sainte Roseline. Les habitants de Lorgues, affligés par une sècheresse qui régnait depuis quatre mois, allèrent au nombre de plus de trois mille, en procession, vénérer ses reliques, le 8 Mai 1817, et obtinrent ce jour là même une pluie abondante".

Extrait de Lorgues Mémoire en Images - T2-2011 - Alain MARCEL:

Dans l’église de Lorgues, une inscription gravée sur une plaque de marbre placée sur un pilier devant le choeur, rappelle une sécheresse survenue en 1817. 

Le manque d’eau frappait alors durement les campagnes, car il n’avait pas plu depuis de nombreux mois. Aussi, le 8 mai, une longue procession de 3000 personnes se dirigea-t-elle en pleine nuit vers le sanctuaire de Ste-Roseline, aux Arcs. Et que croyez-vous qu’il arriva ? Le jour même les pèlerins lorguais furent exhaussés par une pluie abondante. En remerciement, ils déposèrent chez la sainte un tableau en guise d’ex-voto.
Sur cette peinture, on voit en longue file une population  faisant preuve de dévotion en dépit du traumatisme révolutionnaire encore récent. La confrérie des pénitents Blancs précède des édiles locaux, le maire et des notables portant des cierges sont suivis du curé de Lorgues qui était, à cette époque concordataire, Louis de Villeneuve-Bargemenon.

Ex-voto offert par la communauté lorguaise au sanctuaire de Sainte Roseline des Arcs.

 
     
     
 

 Fermer