Lorgues

Les bergers de Lorgues


Les anciennes bergeries rue des Badier

L’activité pastorale fut pendant des siècles une des principales de la Provence en général et de Lorgues. Elle était intimement liée à l’activité agricole, cultivateurs et éleveurs furent longtemps indissociables. Souvent, le pastre était un homme qui louait ses services dans les domaines et propriétés qui possédaient un ou plusieurs troupeaux. Au fil du temps, certains s’installèrent à leur compte sans forcément posséder des terres à eux. Ils menaient leur troupeau un peu partout en fonction des saisons et des cultures. Les moutons paissaient dans les terres vaines de la commune, dans les jachères ou dans les champs après les récoltes .../...
Installées rues des Badiers, rue des Tours et dans les grands domaines (La Martinette, Mappe, Sainte Foy, les Crôtes, Saint Louis...) les bergeries lorguaises étaient nombreuses. Chacune d'elle possédait de 100 à 150 bêtes, ce qui correspondait à un cheptel total d'environ 1500 têtes.

Extrait de Lorgues Mémoire en Images Tome1, Alain MARCEL 2009. Ed Alan Sutton

 

 fermer

 


 histoire

 géographie

 patrimoine

collections

 messages

liens